LORSQUE YUKI CROISA MA ROUTE

by - janvier 24, 2018



Hé oui, après de longs mois de réflexion à hésiter, me revoilà enfin sur la blogosphère ! J'aime énormément ces heures passées à écrire de longs articles et à faire de jolies photos pour les illustrer. A vrai dire je ne sais pas où tout ceci me mènera, je voudrais poster ici tout ce que j'aime, des voyages au gaming en passant par des revues beauté. Comme vous le savez si vous me connaissez un minimum, je suis passionnée par beaucoup de choses, et j'aime découvrir de nouvelles choses. Donc ce blog sera un peu comme mon journal, le récit de mes aventures, et de mes découvertes. 

Pour ce tout premier article du blog je tenais à vous parler du jour où ma vie a été chamboulée par l'arrivée d'un petit être merveilleux, Yuki. Cet article me tient beaucoup à coeur, parce que désormais je ne pourrais me passer d'elle. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez du remarquer ma récente story portant sur elle, dans laquelle je vous expliquait un peu sa petite histoire. Et vous avez été très nombreux à a avoir aimé cette fameuse story (d'ailleurs, mille merci pour vos petits mots adorables !). Ici, j'ai envie de vous en reparler mais de manière plus complète, plus en détails.


J'ai rencontré Yuki en mai 2014. A ce moment là elle n'avait que deux jours, sa mère s'était faite écrasée peu de temps après avoir accouché. Yuki faisait partie d'une portée de quatre chatons, dont un noir aux yeux bleus, et deux blancs à poils courts. C'était la seule à avoir de longs poils, mais c'était également la plus faible. Elle avait des petites tâches de saleté sur le museau, et elle était tellement maigre qu'on osait à peine la porter, de peur de la casser en deux. Les trois autres chatons de la portée ont vite trouvé preneurs, le petit noir étant le premier à partir. Mais Yuki elle, est restée jusqu'à la fin, jusqu'à ce que je la vois et que je veuille directement le recueillir. Alors oui, s'occuper d'un chat sous alimenté, sale et séparé de sa maman dès la naissance s'annonce être un sacré challenge. 

Les premiers mois ont été les plus difficiles, tout d'abord on a du la nourrir avec une sonde qu'on lui faisait passer dans la bouche jusqu'à ce qu'elle puisse correctement l'alimenter. C'est ce genre de choses qui fait mal à voir, on a l'impression de la faire souffrir même si au contraire on lui sauve la vie. Peu de temps après on a eu le droit de passer au biberon, qu'on lui donnait toutes les deux à quatre heures. Allez hop, on règle son réveil en fonction des besoins de minette, et on la nourrit. Comme elle apprenait à survivre dans ce monde sans sa famille, elle miaulait très très fréquemment, autant vous dire que je n'ai jamais passé autant de nuits blanches de ma vie qu'à ce moment là ! 
A côté de ça j'ai passé une journée à faire les magasins pour lui acheter tout ce qu'il lui fallait, n'ayant jamais eu de chats auparavant. A partir de ce moment là elle a commencé à quitter nos bras pour vaquer un peu dans la maison, et là elle s'est découvert un petit jeu sympa : miauler la nuit jusqu'à ce qu'on la prenne dans nos bras. Vu qu'elle était bien trop petite pour grimper seule sur le lit, elle attendait sagement au pied du lit en miaulant. Une fois dans nos bras elle passait la nuit à ronronner et à téter nos doigts pour s'endormir.

Trois ans et trois déménagements plus tard, Yuki se porte à merveille. Elle devient de plus en plus jolie et gracieuse au fil des mois, ses yeux bleus ont laissé place à un joli vert émeraude, et son petit panier du starter pack "je ne sais pas quoi lui acheter" à laissé place à un immense arbre à chat, et de nombreuses couchettes confortables. Yuki est désormais une minette comblée de câlins, elle adore passer ses soirées allongée sur moi. Elle est également très maladroite, elle ne sait pas retomber sur ses pattes donc autant vous dire qu'on a fait quelques allers retour chez le vétérinaire en trois ans ! 

Elle a vraiment un caractère adorable, quand on l'appelle par son nom elle arrive en courant et en miaulant, elle ne mord et ne griffe jamais, elle est hyper câline et rapporte ses jouets quand on lui lance. Je suis tellement heureuse de l'avoir dans ma vie, d'avoir réussit à la sauver et à lui donner le bonheur qu'elle mérite. Et comme je l'ai également dit sur Instagram, si un jour il vous arrive de trouver des animaux mourant, laissés à l'abandon ou affaiblis dans la rue, ou bien lors d'une balade, sauvez-les. Ne les laisser pas mourir, occupez-vous d'eux, acceptez ce challenge car si vous sauvez la vie d'un petit être, il saura vous le rendre fois mille. Et si vous n'avez pas la place de le prendre en charge, contactez une association ou bien des proches à vous. Bon allez, assez parlé, place aux photos évolutives de minette ! 

 JUIN 2014 - 1 MOIS



JUILLET 2014 - 2 MOIS



SEPTEMBRE A NOVEMBRE 2014 - 4 MOIS
(et des petits yeux verts...)


2015 A AUJOURD'HUI



Si vous aussi vous avez des animaux, n'hésitez pas à m'envoyer des photos sur Instagram (@fairysfox). Des bisous !

You May Also Like

2 commentaires

  1. Yuki est devenue une bien jolie minette ! Belle histoire en tout cas, heureusement que tu as été là pour la sauver. :)

    RépondreSupprimer
  2. Son histoire m'a beaucoup touché ! Elle a eu énormément de chance ! Très belles photos !

    RépondreSupprimer